Double ou triple vitrage ?

Quel est le meilleur choix ? Double ou triple vitrage ?

On sait que jusqu’à 20 % des déperditions thermiques peuvent se faire par nos fenêtres, il est donc indispensable de bien choisir ses fenêtres.

Une des questions que l’on peut se poser, est de savoir s’il est intéressant ou pas d’opter pour des triple vitrages.

En effet, si le triple vitrage permet d’éviter au maximum les déperditions d’énergie, le triple vitrage empêche également de profiter de l’apport d’énergie solaire, qui est une énergie gratuite.

Il est donc essentiel de prendre en considération les conditions climatiques de la région dans laquelle vous résidez, l’altitude, ainsi que l’orientation de vos ouvertures.

Si l’essentiel de vos fenêtres sont orientées plutôt vers le sud, vous opterez probablement pour un double vitrage. Vous pourrez cependant envisager un triple vitrage pour les ouvertures de la façade nord.

La qualité de la menuiserie est également à prendre en considération pour assurer une bonne isolation thermique.

En outre, sur certaines fenêtres à double vitrage, l’espace entre les 2 vitres est remplie de gaz argon.  Ce gaz est parfaitement inoffensif, mais il améliore de manière significative les performances thermiques des fenêtres.

La vidéo ci dessous explique en détail ce qu’il faut savoir avant de se décider à changer de fenêtres. Vous en trouverez la transcription ci-dessous:

Choisir ses fenêtres et améliorer son confort thermique ?

Quand on sait que jusqu’à 20 % des déperditions thermiques peuvent se faire par nos fenêtres, et que la France n’en compte pas moins de 200 millions, il est grand temps de se pencher sur cet élément indispensable dans nos habitats. En bois, PVC ou alu, à double ou triple vitrage, pour savoir comment bien choisir ses fenêtres nous avons interrogé plusieurs spécialistes.

 

 

Et pour mesurer la performance thermique d’une fenêtre, il faut commencer par regarder son UW… mais qu’est-ce que c’est?

 

Joao Paulo Da Cunha, Chef de produits fenêtres : « Ce coefficient thermique correspond à l’unité de valeur de la performance, et le W est « windows » en anglais, qui veut dire « fenêtre » en français. […] Ce coefficient thermique qualifie l’association de la performance de la fenêtre avec celle du vitrage. »

Si on ne devait retenir qu’une chose, c’est que plus le coefficient est faible, meilleure est la performance. En France, le simple vitrage ne répondant plus aux exigences en matières d’isolation thermique, il existe différents types de vitrage à choisir en fonction de son exposition et de sa zone géographique.

Patrick Rousseau, Directeur commercial : « Ici vous avez un exemple de double vitrage classique. Vous avez deux vitres de 4mm et une lame d’air de 20mm. À l’intérieur de la lame d’air, nous y mettons 90% d’argon, qui est un gaz inoffensif, que nous respirons tous, qui es dans l’air… et qui permet de renforcer l’isolation thermique du vitrage. […] Alors, sur les façades nord et est, exposées à la pluie et au froid, nous avons la possibilité de mettre du triple vitrage »

Il existe aussi des vitrages qui renforcent l’isolation phonique, et d’autres retardateurs d’effractions.

Même si la menuiserie ne représente que 10 à 15% de la surface de la fenêtre, sa qualité est déterminante pour assurer une bonne performance thermique. Il existe différents matériaux qui ont tous leurs spécificités.

On commence par le plus économique, le PVC, à partir de 139€ hors pause pour une fenêtre en 115×100 cm.

Joao Paulo Da Cunha : « Le gros succès autour du PVC en ce moment est l’aspect bois, l’aspect bois c’est l’imitation du bois sur du PVC. Vous avez la facilité d’entretien tout en respectant votre façade.»

Le vrai bois reste un grand classique en matière de fenêtre, accessible dès 169€ pour du pin et à partir de 229€ hors pause pour du chêne.

Joao Paulo Da Cunha : « L’avantage du pin et du chêne ce sont des essences d’Europe, certifiées, qui proviennent de bois cultivé(s?) dans des forêts correctement gérées»

À partir de 600€ hors pause pour des fenêtres standard, l’aluminium a gagné en performance ces dernières années grâce à des innovations.

Ici vous pouvez constater les barrettes à rupture de pont thermique, qui sont des éléments qui permettent de renforcer l’isolation de ce matériau.

Patrick Rousseau : « Alors, l’aluminium a un avantage principal, c’est de permettre un clair de jour maximum sur vos fenêtres »

Pour cumuler les avantages des différents matériaux, il existe des menuiseries mixtes.

Joao Paulo Da Cunha : « Des menuiseries qui associent à l’intérieur le bois, et à l’extérieur l’aluminium. L’avantage de l’aluminium à l’extérieur c’est que vous avez un matériau qui est durable et qui vous permet de coloriser votre façade »

Complexe et technique, la pose ou la rénovation d’une fenêtre doit être faite par un spécialiste pour garantir les bonnes mesures et une parfaite étanchéité. N’hésitez pas à faire établir plusieurs devis. Il existe deux types de rénovations possibles. La plus économique, reste la rénovation partielle.

Patrick Rousseau : « Nous gardons l’ancien bâti de la fenêtre et nous venons coller sur l’ancien bâti la nouvelle fenêtre. L’avantage c’est que la mise en œuvre est rapide, par contre on perds un petit peu en clair de vitrage avec ce procédé là. »

Deuxième types de rénovation : la dépose totale, comme dans cet appartement.

Philippe Drouant, gérant : « Ce sont des fenêtres, vous le voyez, qui ne sont plus parfaitement jointives donc forcément vous avez des gros passages d’air en hiver, qui gêne le chauffage correct de l’appartement. […] On viendra dans ce cas, fabriquer une nouvelle fenêtre qui viendra remplacer complètement la fenêtre existante. […] Nous avons choisi de mettre des fenêtres en bois, 77mm d’épaisseur. Ce sont des fenêtres équipées de doubles joints d’étanchéité, double vitrage, thermiques renforcées. Le changement de ces fenêtres par des fenêtres de haute performance thermique va apporter trois avantages considérables. Le premier, c’est un confort acoustique. Le fait de mettre un double vitrage diminuera les bruits extérieurs. Le deuxième avantage, c’est le confort d’utilisation. Vous n’aurez plus la sensation le long des murs d’avoir des parois froides. Et le troisième, c’est une économie d’énergie de l’ordre de 20% sur les notes de chauffages et 2 degrés de plus, probablement, dans l’appartement.»

La rénovation des fenêtres peut aussi donner droit dans certaines circonstances à un près à taux 0 ou à un crédit d’impôts.

Patrick Rousseau : « Soit on est en habitat collectif, et là on a droit à 10% de crédit d’impôts, soit on est en habitat individuel et auquel cas on a droit à un crédit d’impôts à condition de faire un bouquet de travaux, et à ce moment là on a droit à un pourcentage de 18% de crédit d’impôts.»

Si les fenêtres améliorent l’étanchéité de l’habitat, il faudra au besoin prévoir un système de ventilation. Pour finir, qui dit fenêtre dit aussi fermeture et protection solaire. Pour améliorer son isolation et éviter la surchauffe en été, mieux vaut donc prévoir, au moment de l’achat, le store, le volet ou la persienne qui viendra habiller la fenêtre. SI le confort thermique peut être amélioré il ne faut pas oublier qu’une bonne isolation de l’habitat est tout aussi primordiale, de même qu’un système de ventilation performant.

J. Wood